Partagez | .
 

 Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chevalier)
Lancelot du Lac
Feat : Jonathan Rhys Meyers

Messages : 35

Message#Sujet: Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot   Mer 5 Déc - 23:17

Au banquet du bonheur bien peu sont conviés
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Lancelot ne savait pas trop qui avait fait le plan de table, mais ce n’était pas vraiment une flèche. Quoique, cette personne ne pouvait pas connaître les affinités de chacun. Mais bon, cela n’enlevait rien au fait que Lancelot n’était pas le plus ravi des hommes à l’idée de passer toute la soirée assis à côté d’Urien de Gorre. Oh, certes, il ne détestait pas le chevalier, ce serait un peu trop extrême, et Lancelot ne mettait aucune ardeur à haïr qui que ce soit, il préférait dépenser cette énergie en des causes plus nobles, et utiles, comme la quête du Graal par exemple, qui était dans tous les cœurs des chevaliers, du moins, c’est ce que Lancelot espérait. Mais son propre cœur était troublé par la simple présence la reine. Quoique, même le fait de penser à elle emplissait son cœur et son esprit de tout une palette d’émotions différentes qu’il avait de plus en plus de mal à réfréner.

Depuis le début de la soirée, Lancelot n’avait pu se retenir de lui jeter quelques regards en direction de leur souveraine. Il veillait à ce qu’aucun d’eux ne soit trop appuyé ou inconvenable. Même si ces regards étaient loin d’être innocents, il ne voulait pas que qui que ce soit d’autre s’en aperçoive. Mais ce n’était pas le sujet pour l’heure. Mieux valait qu’il reporte son attention sur une autre personne que la reine, dans tous les cas, il était bien mal à l’aise avec ses propres pensées lorsqu’elles concernaient la reine, car il savait pertinemment qu’il ne devrait pas les avoir à l’esprit. Surtout en prenant en compte son admiration et sa sympathie qu’il ressentait vis-à-vis d’Arthur. Bien que ces derniers temps, le sentiment de culpabilité et d’indignité avaient rejoints le reste.

Non, non… Lancelot préférait encore s’intéresser à Urien. Bien que préférer était peut-être exagéré ici, mais il fallait bien qu’il s’occupe l’esprit avec autre chose que Guenièvre ou Arthur, ne serait-ce que le temps d’un banquet. Il était donc assis à côté du Chevalier. Qui n’était pas celui avec qui il s’entendait le mieux, mais ce n’était pas le pire non plus. Il y avait plusieurs choses que Lancelot n’appréciait pas chez l’homme d’un âge plutôt avancé à ce jour. Déjà, son allégeance un peu bancale à leur roi Arthur, de l’avis de Lancelot. Il n’était pas certain des motivations d’Urien et de son implication au sein de cette Table Ronde. Et cela le gênait, il n’arrivait pas à lui faire confiance.

De son côté, il savait qu’Urien ne l’appréciait pas beaucoup plus, pour des motifs qui étaient les siens. Il n’en prenait pas ombrage que l’on ne le porte pas dans son cœur. Il n’irait pas en faire une maladie, et cela ne l’empêcherait pas de dormir non plus. Mais Lancelot n’était pas de nature querelleuse et il ne comptait pas non plus créer l’esclandre avec Urien. Il savait se montrer un temps soit peu civilisé, et cordial. Lady Viviane avait veillé à ce que son éducation soit parfaite après tout, il devait s’en montrer digne et reconnaissant.

« Seigneur Urien, la soirée est-elle à votre guise ? L’on vous a privé de la compagnie de votre épouse et de votre fils, cela ne vous chagrine pas trop ? »

black pumpkin

_________________



L'honneur donne à un homme une raison d'avancer, l'amour lui donne une raison de vivre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Urien de Gorre
Feat : Jeremy Irons

Messages : 455

Message#Sujet: Re: Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot   Lun 11 Fév - 14:50

Au banquet du bonheur bien peu sont conviés.
Les banquets c’était quand même quelque chose que Urien avait l’habitude, il en avait fait encore et encore depuis qu’il était gosse. En même temps, c’était normal, au vu de sa situation. Le chevalier était quand même un membre de la haute société, c’était le genre de chose dont il avait l’habitude. Cela dit, ce n’était pas pour autant que le chevalier avait réellement de raison de les adorer. C’était quelque chose qu’il faisait, des banquets auxquels il participait parce qu’il n’avait pas le choix, mais il n’y prenait pas non plus tant de plaisir non plus. Il ne les détestait pas plus que ça non plus, cela dit, c’était juste qu’il avait un rôle à tenir et il tenait son rôle. En tant que chevalier de la table ronde c’était quand même important qu’il soit présent quand il y avait des banquets organisés par la couronne, parce qu’il était un proche du roi Arthur, qu’il y avait tout à fait sa place. Mais c’était aussi quelque chose d’important dans le sens où il était l’héritier du royaume de Gorre.

L’avantage, c’était qu’ils mangeaient et buvaient relativement bien dans ce genre de soirée. Cela dit, Urien aurait bien aimé être installé auprès de personne qu’il appréciait plus. Il se trouvait proche de Lancelot du Lac et même si on ne pouvait pas non plus dire qu’il le haïssait, on ne pouvait clairement pas dire qu’il le portait dans son cœur et le chevalier avait bien conscience que le bras droit de Arthur ne le portait pas plus dans son cœur non plus. C’était comme ça, en soit ça n’allait rien changer à l’existence de Urien, bien au contraire. Il n’en avait que faire de ce que cet homme pensait, simplement parce qu’il avait dû mettre un peu trop de temps avant d’accepter la souveraineté de Arthur Pendragon. Mais il avait fini par l’accepter et Urien osait croire qu’il était quand même l’un des fidèles de Arthur Pendragon, contre toute attente. Alors que son épouse et son cousin n’avaient rien pour apprécier cet homme d’ailleurs.

Au final, Lancelot brisa le silence qui s’était installé entre eux depuis le début du banquet, ce qui n’était pas si mal que cela puisqu’ils allaient pouvoir quand même un peu voir le temps passer plus rapidement. Puisqu’ils étaient à côté tous les deux, autant qu’ils discutent.

« Cela ne me pose aucun souci. » Répondit-il honnêtement quand l’homme lui demanda si le fait d’être privé de la compagnie de son épouse et de son fils le dérangeait. Son épouse, clairement pas, il la voyait même sans doute plus qu’il ne le faudrait. Son fils, il en était fier bien sûr, mais il n’avait pas forcément besoin de sa présence. « Cette soirée est parfaite, comme toujours, nous pouvons compter sur Arthur pour savoir recevoir tout le monde. » Et il le pensait en plus. « Et vous alors ? La soirée vous plait-elle ? »

Lancelot n’était pas vraiment le genre de personne qu’on imaginait apprécier de stagner, tant il était un chevalier aventureux.
Code by Gwenn


_________________
Urien de Gorre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Lancelot du Lac
Feat : Jonathan Rhys Meyers

Messages : 35

Message#Sujet: Re: Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot   Lun 4 Mar - 10:42

Au banquet du bonheur bien peu sont conviés
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Peut-être que c’était parce que Lancelot avait eu une éducation particulière qu’il appréciait si peu tout ce qui ressemblait aux banquets. Après tout, il avait été élevé par la dame du lac, loin des bourgeoisies, des banquets, de la noblesse et de la royauté. Pourtant, Lancelot était bien de sang royal, par ses parents. Hélas, le chevalier n’en sait encore rien, puisque ce secret, seul dame Viviane le sait, et la magicienne n’est pas du tout encline à le lui révéler pour le moment. Mais cela n’enlevait rien au fait que Lancelot n’était pas du tout accoutumé à tout cela. Il n’était pas non plus mal à l’aise mais, il aurait préféré être ailleurs, être dehors, profitant de la soirée, du ciel étoilé, de la lune… Cela pouvait paraître un peu idiot aux yeux de certains, mais Lancelot appréciait le calme, la solitude, la nature… Il avait gardé les préceptes inculqués par sa mère adoptive après tout. Et il n’en était pas peu fier, parce qu’il savait que sa mère était puissante, respectée et admirable. Et il était fier d’être son fils. Qui ne le serait pas ?

Mais au moins, lors de ces réceptions, il pouvait voir Guenièvre. Tantôt c’était une bonne chose, tantôt une mauvaise. Son cœur était à la fois plus apaisé et plus affolé quand elle était dans la même pièce que lui. Son regard était sans cesse attiré vers elle, mais il savait pourtant qu’il ne devait pas céder à la tentation. Ne serait-ce que de la regarder. La regarder, c’était déjà la désirer. Et c’était plus que répressible, ne serait-ce que pour Guenièvre, et pour Arthur évidemment. Lancelot ne voulait trahir son roi, sous aucun prétexte. Et il avait déjà du mal à vivre avec l’idée qu’aimer sa femme était déjà une trahison. Mais malgré toutes les fois où il avait tenté de réprimer ses sentiments envers la reine, il n’avait jamais réussi. C’était beaucoup trop dur et il ne pouvait vraiment pas s’y résoudre, voilà tout. Il l’aimait donc en secret, parce qu’il n’avait pas d’autre choix que celui-là.

Mais il n’était pas question de Guenièvre pour le moment, mais d’Urien. Camarade forcé par le placement des gens, ils se retrouvaient à côté l’un de l’autre. Et si Lancelot ne l’appréciait pas particulièrement, il avait tout de même brisé le silence, afin d’avoir un peu d’occupation durant cette interminable soirée.

« Cela ne me pose aucun souci. »

Lancelot n’allait pas le contredire ou douter de cela. Il n’avait ni femme ni enfant, alors il n’en savait rien. Il lui faisait confiance pour cela. Et puis dans tous les cas, ce n’était pas vraiment ses affaires.

« Cette soirée est parfaite, comme toujours, nous pouvons compter sur Arthur pour savoir recevoir tout le monde. Et vous alors ? La soirée vous plait-elle ? »

Oui, la soirée était parfaite, au point de vue de l’organisation. Et puis, otout le monde semblait s’amuser. C’était tout de même une bien bonne chose, le roi devait être content de sa soirée. Du moins, Lancelot l’espérait, mais il n’y avait pas de raison. Le souverain avait besoin de se détendre un peu, sinon, cela pouvait être dangereux pour sa santé et son bien être.

« En effet, notre roi a toujours su recevoir ses invités. La soirée m’est sympathique, bien que je ne sois guère bien friand de tout cela. Trop de monde, trop de bruit… mais bon, ce n’est pas non plus une torture bien entendu, et tant que cela plaît au roi et à la reine, c’est le principal. »

black pumpkin

_________________



L'honneur donne à un homme une raison d'avancer, l'amour lui donne une raison de vivre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au banquet du bonheur bien peu sont conviés | Urien & Lancelot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIDEOCAP
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» de L'insécurité en Haiti ou Insécurité provoquée ?
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Château de Camelot-