-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chasseur)
Luca Roncenoir
Luca Roncenoir
Feat : Joakim Nâtterqvist

Messages : 120

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeDim 31 Jan - 13:36

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était devenu une habitude pour les chevaliers de la table ronde de parcourir l’ensemble du royaume, bien au-delà de Camelot. Ils faisaient des miles et des miles, le plus souvent à la recherche d’informations pour le Graal, mais pas que. Le roi envoyait ses hommes pour de multiples raisons, c’était là la vie d’un chevalier. Et étant donné que ces derniers venaient d’un peu partout, il était normal qu’ils soient à même de gérer les différents problèmes qui pouvaient survenir au sein du royaume. Après tout, il y avait quelques rois au sein des chevaliers, ainsi que des princes héritiers, alors il n’était pas possible de fermer les yeux quand ces derniers avaient besoin d’aide.

Luca n’était d’aucun de ceux-là. Il n’était roi de rien, pas même seigneur, et ce n’était pas une peine pour lui. Il aimait ne pas avoir toutes les responsabilités qui allaient avec ce genre de titres. Sa vie lui convenait comme elle était. Il manquait bien deux trois choses, évidemment, mais dans sa globalité, il était heureux. Du moins, il savait se donner les moyens de l’être, et il n’était pas déçu. Il avait réussi à trouver son équilibre entre son statut auprès du roi, et de sa place au sein des chasseurs. Connaissant l’inclinaison d’Arthur pour tout ce qui était magique, on pourrait penser que les chasseurs étaient donc aux antipodes des tâches des chevaliers, mais Luca ne voyait pas les choses ainsi, et était certain que les deux pouvaient corroborer.

Cependant, il n’était pas question des chasseurs pour le moment, et c’était bien pour Arthur que Luca s’était rendu jusqu’au Royaume de Gorre. Enfin, pas spécifiquement. En réalité, il devait continuer plus loin, mais il avait choisi de faire une escale ici. Après tout, c’était un royaume allié à Camelot, alors il n’y avait aucune raison pour qu’on lui ferme la porte. Il savait qu’Urien n’était pas ici, et il n’allait pas en faire une maladie, il était en mission ailleurs pour le roi, mais logiquement, il devrait s’y trouver Yvain… et sa mère, mais Luca n’avait pas de contact avec la reine de ce royaume. D’autant qu’apparemment, elle non plus n’était pas présente de ce qu’il venait d’entendre. Il était donc normal qu’en leur absence, ce soit leur héritier qui gère les choses ici. Luca avait demandé à parler à Yvain, et attendait patiemment que ce dernier veuille bien le recevoir.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chevalier)
Yvain de Gorre
Yvain de Gorre
Feat : Ben Barnes

Messages : 241

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeMer 10 Fév - 12:25


L'idée de se retrouver seul à la tête du royaume de Gorre plongeait Yvain dans un état de nervosité total, qu'il serait assez difficile pour lui de décrire. Il était totalement partagé quant à cette situation certes temporaire (ce n'était l'affaire que de quelques jours) mais qui pouvait représenter beaucoup.

De la part de ses parents, de son père surtout, il ne pouvait s'empêcher d'y voir une sorte de test. Ce territoire, c'était son héritage, il lui reviendrait le moment venu, et il devait s'en montrer digne, prouver qu'il avait les capacités stratégiques d'occuper les fonctions que son père, de son côté, assumait si dignement qu'il avait l'air, vraiment, de le faire naturellement, comme s'il était né pour gérer ces terres, pour influencer, pour commander...

Yvain n'avait pas le sentiment de savoir répondre à aucune de ces exigences, mais il tenait à y parvenir néanmoins. C'était important. Il en allait de sa réputation, de son honneur, des ambitions qu'il s'autorisait à caresser. Si c'était un test, il se devait de le passer brillamment. Il voulait que son père se montre fier de lui, soit heureux de lui avoir accordé sa confiance, lui adresse même quelques compliments, qui sait ? C'était peut-être trop demandé, mais elle le souhaitait vraiment.

Yvain de Gorre avait donc la charge de la supervision de ses terres, en attendant le retour de ses parents, son père parti en mission au nom du roi, et sa mère... va savoir ce qu'elle faisait, elle. Il n'était jamais de bon ton de demander à Morgane de Gorre à quoi elle occupait son temps. Dans le cas d'Yvain, d'ailleurs, il s'abstenait généralement de poser la moindre question à sa mère dans tous les cas. Il ne savait que trop bien où ça pourrait le mener.

Bref, ses journées étaient très occupées, entre entretiens qu'il tenait au nom de son père et autres initiatives qui, il l'espérait, seraient du goût de son géniteur. Il tenait à faire les choses bien. S'il savait être un bon fils, un bon chevalier, un bon dirigeant, à son échelle, il sera aussi digne d'être un bon époux pour Laudine, pour peu que son père consente un jour à accepter leurs fiançailles en renonçant à ses conditions les plus absurdes.

Aujourd'hui, il accordait un entretien avec un chevalier de passage sur son territoire : Luca Roncenoir.


"Sir Roncenoir"
, le salua-t-il quand il se présenta à lui. "Que me vaut votre venue ici ?"


Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chasseur)
Luca Roncenoir
Luca Roncenoir
Feat : Joakim Nâtterqvist

Messages : 120

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeDim 30 Mai - 17:07

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Luca ne doutait pas du fait qu’Yvain répondrait probablement favorablement à sa requête. Le jeune homme était quelqu’un de généreux, et qui se souciait réellement de bien faire, et d’exercer ses fonctions avec honneur, et humilité. Luca ne le connaissait pas parfaitement, mais c’est tout de même ainsi qu’il le voyait. Et il espérait que le jeune homme ne le ferait pas mentir. Mais il n’y avait après tout, aucune raison pour que le jeune héritier n’accède pas à sa requête.

Luca n’était pas un ennemi de Gorre, et ils étaient tous deux des chevaliers de la table ronde. D’autant que Luca avait besoin de passer par ici pour une mission pour le roi. Il lui fallait juste l’hospitalité, rien de plus. Alors certes, rien n’obligeait Yvain à accepter, mais tout de même, Luca le prendrait mal que le jeune homme refuse.

Il n’imaginait pas ce que cela devait être, d’être affublé de telles responsabilités, que celui de devoir diriger des terres. Pour le moment, il y avait toujours son père certes, et cela devait faire maintenant un certain temps que ses parents devaient le préparer à la succession. Après tout, Yvain approchait doucement de la trentaine. Il devait avoir un sacré poids sur les épaules, et quand on connaissait un peu le personnage, on savait d’ores et déjà qu’il fallait un rien pour qu’Yvain se mette une pression monstre.

Luca n’avait pas toutes ces contraintes, il n’était pas seigneur, même s’il avait quelques terres familiales, cela n’avait strictement rien d’un royaume. Et il n’en était pas mécontent. Il n’aurait pas spécialement apprécié se retrouver dans une telle situation, avec autant de responsabilités. Il n’y était pas allergique, loin de là, mais il se portait bien quand il n’en avait pas trop. Un juste milieu, dirons-nous.

"Sir Roncenoir. Que me vaut votre venue ici ?"

Luca observa le jeune homme qui lui faisait face. Il devait bien admettre qu’il était accordé à l’endroit, et ne faisait absolument pas tâche. Il avait tout d’un souverain, il portait la noblesse de son rang, et il ferait probablement un bon successeur d’Urien. Il s’inclina légèrement, respectueusement, puisqu’il était en présence du souverain de ces terres, du moins, en cet instant il l’était, puisqu’il gérait l’intendance.

« Bonjour Sir de Gorre, je vous remercie d’accepter de me recevoir. Je suis actuellement missionné par le roi, et l’endroit vers lequel je dois me rendre me fait passer par vos terres. En ce fait, j’aurai voulu savoir si vous accepteriez de m’offrir l’hospitalité pour la nuit. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chevalier)
Yvain de Gorre
Yvain de Gorre
Feat : Ben Barnes

Messages : 241

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeMer 2 Juin - 12:17


« Bonjour Sir de Gorre, je vous remercie d’accepter de me recevoir. Je suis actuellement missionné par le roi, et l’endroit vers lequel je dois me rendre me fait passer par vos terres. En ce fait, j’aurai voulu savoir si vous accepteriez de m’offrir l’hospitalité pour la nuit. »

Une requête qui n'avait absolument rien d'inenvisageable, en somme, et qui était même assez classique, ce qui eut immédiatement le don de rassurer Yvain, qui avait redouté, en entendant que le chevalier Roncenoir avait été missionné par le roi, qu'on attende de lui quelque exigence pour lesquelles il ne se serait pas senti les épaules (mais pourquoi se sentait-il les épaules, en même temps).

Non, il attendait uniquement de lui qu'il lui offre l'hospitalité, et c'était une faveur qu'il pouvait lui accorder sans la moindre difficulté. Certes, il fallait toujours se méfier de qui l'on acceptait sous son toit, et son père ne le lui pardonnerait pas s'il faisait entrer le loup dans la bergerie. Mais Yvain connaissait Luca Roncenoir, ce n'était pas un loup, c'était un chevalier, c'était un homme au service de la Couronne, tout comme lui, et leurs intérêts étaient, par conséquent, équivalents, et ne pouvaient que se rejoindre. Servir les intérêts de son interlocuteur, c'était également servir les intérêts du roi Arthur, et par conséquent, Yvain n'avait pas la moindre raison de refuser ce que son interlocuteur lui demandait.


"Bien sûr, ce sera avec un grand plaisir que je vous offrirai le gîte et le couvert, je vais demander à vous faire préparer une chambre immédiatement."


Il héla un serviteur avec le plus d'autorité dont il se sentait capable (ce qui n'était pas beaucoup) pour demander à ce dernier de faire préparer une des meilleures chambres de sa demeure à celui qui devenait en conséquence son invité d'honneur. L'occasion d'avoir un peu de compagnie, au demeurant. Ce n'était pas un moindre luxe. Une fois cette formalité accomplie, il reporta son attention sur son camarade.

"Vous vous joindrez à ma table pour dîner, n'est-ce pas ? En attendant, installons-nous, vous voulez bien, nous pourrons parler plus confortablement."


C'était une invitation, bien sûr, mais de celles qu'il était de bon ton de ne pas refuser. Il ne serait pas contre le fait de pouvoir faire la conversation au cours du dîner, cela devrait le changer plutôt agréablement.

Ils prirent finalement place, et une fois que ce fut chose faite, Yvain reprit la parole.

"Vous avez fait bonne route pour venir jusqu'ici ? Est-ce trop indiscret de vous demander vers où vous vous dirigez ? Et dans quel but ?"
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chasseur)
Luca Roncenoir
Luca Roncenoir
Feat : Joakim Nâtterqvist

Messages : 120

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeDim 21 Nov - 9:32

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Luca ne pensait pas abuser de l’hospitalité de son interlocuteur. Evidemment, cela l’arrangeait tout de même d’être en face d’Yvain, plutôt que de son père. Ce dernier avait le cœur un peu moins charitable que son fils, et ce n’était pas plus mal qu’il soit parti ailleurs, mais cela ne changeait rien au fait qu’il ne demandait rien de très extraordinaire. Enfin, si les choses avaient été inversées, il n’aurait pas rechigné à accueillir des gens dans sa demeure. Mais sans être sans le sou, Luca n’était seigneur de rien, et il était donc plus délicat de se mettre à la place de l’autre. Il n’avait pas toutes les responsabilités d’un seigneur. Et à dire vrai, c’était bien ainsi. Il n’était pas de ceux qui convoitaient ardemment ceux qui avaient plus.

D’autant que dans ce cas-ci, Yvain et lui n’étaient pas des étrangers. Il serait exagéré de dire qu’ils étaient amis, et qu’ils se connaissaient en détails. Mais Luca n’avait aucun ressentiment en ce qui concernait le jeune homme. Ni même le reste de sa famille. Disons juste qu’ils ne les trouvaient pas particulièrement abordables, et se cantonnait à de la simple cordialité. Pour que les chevaliers puissent travailler efficacement, dans une bonne entente générale, quand bien même ce n’était pas toujours simple. Chacun avait son caractère, son éducation, ses convictions… tout n’était pas toujours compatible.

"Bien sûr, ce sera avec un grand plaisir que je vous offrirai le gîte et le couvert, je vais demander à vous faire préparer une chambre immédiatement."

Luca afficha un sourire poli. Il était heureux que sa requête ait pu aboutir, et il était très reconnaissant envers Yvain. Même s’il estimait que cela relevait plus de la politesse qu’autre chose. Mais en soit, il y aurait pu avoir de nombreuses raisons pour que l’héritier des terres de Gorre soit contraint de lui refuser le gîte et le couvert. Mais bon, puisque c’était accepté, il n’était nul besoin d’aborder tout cela.

"Vous vous joindrez à ma table pour dîner, n'est-ce pas ? En attendant, installons-nous, vous voulez bien, nous pourrons parler plus confortablement. Vous avez fait bonne route pour venir jusqu'ici ? Est-ce trop indiscret de vous demander vers où vous vous dirigez ? Et dans quel but ?"

Luca hocha la tête, avant de s’installer avec lui. Il n’était pas contre partager sa table, après tout, Yvain était un jeune homme appréciable, et c’était la moindre des politesses que d’accepter ce genre de proposition. Quant à sa mission, elle n’était pas vraiment secrète, et il pouvait sans mal la partager avec Yvain, surtout que ce dernier était un chevalier de la table ronde tout comme lui, alors il n’y avait aucun risque.

« Je vous remercie pour votre hospitalité, et bien sûr, ce sera un plaisir que de me joindre à vous. Je me rends plus au Nord, des bandits auraient été aperçus à l’orée de plusieurs villages, et le roi veut savoir ce qu’il en est. Ils ne sont pas assez nombreux pour tenter quoique ce soit de réellement dangereux, mais assez pour effrayer des villageois et les malmener un peu. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chevalier)
Yvain de Gorre
Yvain de Gorre
Feat : Ben Barnes

Messages : 241

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeMer 24 Nov - 12:44


« Je vous remercie pour votre hospitalité, et bien sûr, ce sera un plaisir que de me joindre à vous. »

Yvain hocha la tête avec satisfaction. Luca aurait pu décliner poliment l'invitation, mais le jeune homme appréciait qu'il ne le fasse pas et lui permette ainsi de profiter de sa compagnie. A plus forte raison qu'il estimait que dernièrement, il n'avait guère de monde à qui faire la conversation, et que cela lui manquait.

Ainsi donc, il acceptait, et même s'il ne pouvait pas présumer de ce que serait la nature de leur conversation, il appréciait la tournure des choses, pour cette raison.

Après quoi le chevalier le renseigne donc sur les raisons de sa présence dans les environs. Des bandits, qui ne représenteraient pas forcément un grand danger, mais qui plongeaient malgré tout, tout naturellement, la population locale dans la panique, ce qui était tout à fait compréhensible.

« Je me rends plus au Nord, des bandits auraient été aperçus à l’orée de plusieurs villages, et le roi veut savoir ce qu’il en est. Ils ne sont pas assez nombreux pour tenter quoique ce soit de réellement dangereux, mais assez pour effrayer des villageois et les malmener un peu. »

"Je vois... soyez prudents tout de même, on peut parfois être surpris par des menaces qui peuvent nous sembler de prime abord insignifiantes."


Beaucoup s'étaient ainsi fait avoir et finissaient, après avoir pourfendu Saxons et dragons, par périr sous les coups d'ennemis qui ne méritaient vraiment pas de les avoir au bout de leur lame. Bien sûr, Yvain n'était personne pour donner ce genre de conseils à son interlocuteur, qui devait très bien le savoir par lui-même. C'était seulement un conseil qu'il n'avait pas pu s'empêcher de donner malgré tout.


"Je vous aurais volontiers prêté assistance. Malheureusement, mes obligations demandent à ce que je reste ici." Il marqua une pause. "Savez-vous si ces bandits sont affiliés à un ordre quelconque ?" demanda-t-il, tout de même intéressé.

Même si Yvain n'était pas confiant en lui-même et en ses capacités, il n'en avait pas moins envie de partir à l'aventure, et celle-ci avait tendance à lui manquer quand elle tardait trop à pointer le bout de son nez. Le jeune homme était, par conséquent curieux, et vivait pour l'heure ses aventures par procuration.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier (chasseur)
Luca Roncenoir
Luca Roncenoir
Feat : Joakim Nâtterqvist

Messages : 120

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitimeMar 10 Mai - 8:49

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Luca se voyait mal fausser compagnie à Yvain alors que ce dernier avait la gentillesse de l’accueillir ici. Chez lui, et lui offrir l’hospitalité. Cela aurait été bien rustre, et Luca n’avait pas envie de donner cette image au jeune homme. Non. Il appréciait quand les gens avaient un avis positif sur lui. Cela n’avait rien à voir avec de la vanité, ou une quelconque envie de briller devant les autres. Loin de là. Il aimait juste quand les choses étaient harmonieuses, et il préférait de loin la diplomatie aux querelles inutiles. Alors s’il pouvait entretenir de bonnes relations avec le jeune homme, c’était encore mieux.

Il est vrai que s’entendre avec tout le monde n’était pas forcément quelque chose de faisable, mais Yvain était de bonne constitution, et il était simple de bien s’entendre avec lui. Il fallait le reconnaître. En même temps, le jeune chevalier était quelqu’un d’agréable, et il n’était pas vraiment non plus englué dans les conflits. Quand on voyait qui étaient ses parents, c’était même assez surprenant.

"Je vois... soyez prudents tout de même, on peut parfois être surpris par des menaces qui peuvent nous sembler de prime abord insignifiantes."

Luca n’avait pas pour habitude d’être téméraire et irresponsable. Il préférait être précautionneux. Il ne cherchait pas vraiment à briller, ou qu’on parle de ses actions héroïques durant des décennies. Il voulait juste que les choses soient faites, et que la paix soit durable. En soit, la quête du Graal n’était pas sa priorité, il préférait de loin les choses réelles. D’autant que tout ce qui touchait à la magie, ou à la spiritualité n’était vraiment pas quelque chose qu’il prenait au sérieux, et à laquelle il voulait donner trop d’importance.

"Je vous aurais volontiers prêté assistance. Malheureusement, mes obligations demandent à ce que je reste ici. Savez-vous si ces bandits sont affiliés à un ordre quelconque ?"

Luca hocha la tête, évidemment, il ne s’attendait pas à ce que Yvain l’accompagne, et il ne comptait pas lui proposer de le faire. Non pas qu’Yvain ne saurait pas se montrer utile, mais il n’était pas venu lui demander son aide, et il se doutait bien que si Yvain était seul ici, ce n’était pas pour laisser les terres de Gorre sans dirigeant. Son père n’apprécierait sans doute pas cette manœuvre.

« Je m’en doute, ne vous en faîtes pas, je saurai me débrouiller. Non pas vraiment, il semble que ce soit un petit groupe solitaire. Personne n’a repéré de quelconque signe distinctif en tout cas. Blason, motif ou quoique ce soit d’autre. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca Empty
Message#Sujet: Re: Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca   Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui ouvre la main, la fait ouvrir à ses voisins | Yvain & Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'un coup de main ? (pv Manon)
» Yvain et ses rps
» RP's de Luca
» Les absences d'Yvain
» Yvain de Gorre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Gorre :: Bade-